Antoine de saint Exupéry a dit : « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

Force est de constater que si ne nous faisons rien à brève échéance, nous n’assurerons certainement pas un bel avenir pour nos enfants.

La grève mondiale pour le climat, les marches pour le climat, les jeunes pour le climat. On en parle beaucoup, on espère faire changer les choses en consommant autrement, en changeant un peu notre mode de vie, en pensant naturel, en consommant naturel.

« Bien des gens acceptent de faire de grandes choses, mais peu se contentent de faire de petites choses au quotidien » (mère Thérèsa) … et si… et si nous décidions de reprendre notre destin en main de faire de ces petites choses, de grandes choses justement.

Si nous choisissions tous de faire la différence au quotidien, si nous choisissions tous de consommer autrement, à notre échelle. Les petits ruisseaux font de grandes rivières.

Il faudrait peut-être se poser la question de savoir si nous ne pourrions pas fabriquer nous-même tous ces produits emballés, voire suremballés que nous consommons tous les jours.

Il est temps de réfléchir à notre empreinte écologique, à améliorer celle-ci et pourquoi pas faire germer cette petite idée dans la tête de nos jeunes enfants pour qu’ils suivent nos traces et consomment autrement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s